A part la natation, le running est aussi un sport complet; si tant est qu’il soit correctement pratiquer et dans de bonnes conditions. Le running, ou course à pied, peut sembler être le sport le plus simple, mais tous comme les autres, il nécessite un minimum de connaissance. Alors avant de se lancer il est bon de prendre quelques conseils. A commencer par votre rythme, votre allure et votre manière d’aborder la course à pied ! Mais comment trouver son rythme tout en brulant le maximum de calories ?

 

Définir ses attentes !

Trouver la bonne cadence lorsque nous courons est un point essentiel à savoir. Trop vite, nous nous essoufflons rapidement. Trop lent, nous brulons peu de calories. Il est donc important de trouver de juste le milieu. Une allure qui correspond à la fois à ce que notre corps peut endurer, mais aussi à nos attentes.





Si nous venons de nous mettre à courir, dans le but de perdre du poids ou tout simplement pour entretenir notre corps, il n’est pas conseillé de courir très vite. Même les athlètes de haut niveau s’entrainent en ayant un rythme modéré. Ce qui différencie surtout amateur et professionnel, c’est la distance que nous parcourons.

Vous devez donc avant de vous lancer définir votre objectif . Est-ce que vous courrez pour maigrir, pour rester en bonne santé, pour réaliser des performances, pour avaler de la distance, pour le plaisir, etc .. Il y a tant de raisons de vouloir se lancer dans le running !

 

Il vous faut un équipement adéquat !

Maintenant que vous avez défini votre but et votre objectif il nécessaire de s’équiper. Et oui, cela peut paraître bête, mais bien s’équiper lorsque l’on cours est très important. Que cela soit pour la performance ou tout bonnement pour votre corps. Il vous faudra donc des chaussures adaptés à la course à pied (courir en botte c’est compliqué!) et nous ne parlons pas ici de simples basket, mais bel et bien de chaussures de running, équipés ou non de semelles chauffantes pour l’hiver et la circulation sanguine. Mais aussi de quoi vous hydrater (gourde par exemple), et enfin de quoi mesurer votre sortie (en terme de temps, de kilomètres, etc ..) . On passe outre les vêtements, cela parait logique de s’habiller plutôt léger, et ce, même lorsqu’il faut chaud !

Même si vous courez dans le seul but de vous détendre, sans vouloir forcément tenir compte de la performance, avoir le minimum d’équipement est important. Pour ceux qui veulent pousser l’expérience plus loin, ou tout simplement être vraiment au top, avant de pratiquer le running, nous vous conseillons de vous équiper(en plus des équipements pré-cités) de bandeau anti-transpirant, d’un lecteur de musique (Mp3, Smartphone), de barres vitaminés, et de semelle chauffante pour vos chaussures de running, surtout en hiver.

 

Un échauffement avant chaque séance de course à pied !

Avant tout entrainement sportif, qu’il s’agisse de running ou autre, il est important de faire un petit échauffement. Étirements principalement, et tout ce qui concerne le dessous de la ceinture.

Cela peut paraître bête, inutile, enfin ce que vous voulez, mais se lancer dans un premier run sans échauffement c’est la cata assuré. De quoi vous dégouter de la course à tout jamais. Peu importe la distance, la vitesse, et même l’équipement (chaussures, semelles, vêtements etc ..), sans échauffement avant entraînement, vous vous exposez aux courbatures, et autres maux, et ce pendant plusieurs jours selon la séance que vous avez fait.

Prenez donc 5 minutes afin de vous étirer et de préparer votre corps à la course à pied !

 

Commencez votre course doucement !

Et oui, commencer brutalement peut vous décourager. Cela est aussi très dangereux car il y a accélération rapide du notre rythme cardiaque. Sur un tapis de course, il est très facile de le contrôler grâce aux capteurs. Des applications gratuites pour smartphones sont maintenant disponibles pour nous aider à calculer la vitesse moyenne lorsque nous courons. Le bon rythme ne se limite pas à calculer notre vitesse mais aussi la durée de notre course. Au fur et à mesure que nous nous entrainons, nous progressons. Trouver son rythme ne veut pas dire que nous resterons à ce niveau. Au contraire, cela permet de renforcer nos performances peu à peu tout en identifiant nos limites.

Quand nous courons, n’oublions pas de respirer pour oxygéner notre corps, surtout notre cerveau. Aussi, contrôler sa respiration permet d’éviter d’être essoufflé rapidement. Expirez plus longuement. De ce fait, cela permet de rallonger nos efforts. Nous nous arrêtons qu’une fois que nous sommes fatigués.

Et si vous prenez un partenaire lors de vos running ?

Pour maintenir un rythme, parlez tout en courant. Vous êtes dans la bonne cadence si vous arrivez à parler normalement en courant. En même temps vous brûler plus de calories. De plus, en suivant son rythme, vous identifiez quel est le vôtre. Mais pour une course, ne changez pas de rythme.

Essayez de ne pas s’arrêter. En effet, plus vous vous arrêtez fréquemment, plus vous vous fatiguez rapidement. Si vous sentez le besoin de vous arrêter , préférez alors marcher tout simplement le temps de reprendre votre souffle par exemple.

Le mental est à considérer. Oui, des fois il suffit de s’efforcer un peu pour connaitre nos limites. Positivez lorsque vous courrez. Essayez de vous surpasser au lieu de vous convaincre que vous n’y arriveriez pas.

Dernièrement, n’oubliez pas d’accompagner vos running avec séances de musculation mais surtout de vous échauffer.